J'ouvre le sujet à ceux qui veulent bien y participer.

Jocelyne, auteur de la photo, m'envoie une reprise faite par elle, en numérique,  de ma dernière aquarelle....

abreuvoir_photo_gic

Quelques jours auparavant nous avions amorcé une discussion ensemble sur l'ombre et la lumière. Voici sa réflexion :

Dans la nature, le lointain apparaît estompé et le proche plus soutenu dans les tons, c’est une façon de positionner le centre d’intérêt, et c’est le jeu du créateur.

Nous nous posons les questions :

Que vais-je montrer ?

Le sujet, sa position dans la page (sujet centré ou non centré, entier ou non ….)

Comment la lumière-t-elle ?

Les clairs, les sombres, en rapport 1/3 et 2/3, dominante du clair ou du sombre …

Quelles couleurs vais-je choisir ?

Les couleurs primaires, secondaires, le gris colorés

Des tons saturés ou non

Ensuite on tente de créer ….et là tout se complique, l’art est un jeu où les questions sont plus nombreuses que les réponses.

Etienne, valeureux Mousquetaire avait auparavant retravaillé le sentier de Picardie en m'envoyant sa propre réflexion que je reproduis ci-dessous :

"voila ma théorie!!! , j'applique 2 principes voisins mais différents

1) Même si mon oeil semble percevoir  une homogénéité dans une couleur, en fait il la voit plus foncée sur un fond clair, et le contraire, (ça c'est bien connu dans les tests)
2) l'objet le plus proche s'assombrit au voisinage d'un objet plus lointain
si tu regardes d'un oeil 2 feuilles de papier blanches distantes de quelques cm, à la frontière la première est évidemment plus sombre. Si tu caches la zone frontière avec un objet plus coloré, la nuance et le relief disparaissent"

ET VOUS ? Quelles sont vos pas dans cette réflexion, vos expériences ? vos rebuts et vos réussites ?